Le roi d’Espagne demande à Hugo Chavez de la fermer

Ecrit par Brice

Catégorie : Société & Politique

Lors du 17e sommet ibéro-américain, organisé à Santiago, au Chili, le roi d’Espagne en personne, Juan Carlos, a décoché un cinglant « Por qué no te callas ? » (Pourquoi tu ne te tais pas ?). Hugo Chavez avait dénoncé la politique du prédécesseur de Luis Rodriguez Zapatero à la tête du gouvernement espagnol, qu’il accuse d’avoir soutenu la tentative de coup d’Etat de Pedro Carmona à son encontre en 2002. Le président Vénézuelien, Hugo Chavez, a qualifié José Maria Aznar de fasciste.

Tandis que Zapetero exigeait du respect pour un espagnol, que ce soit José Maria Aznar ou un autre et Hugo Chavez de rétorquer qu’ « Il peut être espagnol (…) mais c’est un fasciste », Juan Carlos n’a pas pu s’empecher de lancer le désormais mythique, de l’autre côté des Pyrénées, « Por qué no te callas ? » qui nous rapelle un certain « Je vous demande de vous arreter » balladurien !


Après cet incident, le président vénézuélien a déjà déclaré, qu’il avait aussi droit au respect. « Je réclame le respect, parce que moi, je suis aussi un chef d’Etat, et élu démocratiquement », et que « la différence, c’est que j’ai été élu, et élu à trois reprises, avec 63% ». En effet, à l’occasion de ce sommet, Juan Carlos était le seul chef d’un gouvernement qui n’a pas été élu par ses citoyens.

En tout cas, ça s’annonce quelque peu tendu entre le Vénézuela et l’Espagne…

7 commentaires pour cet article I'd Love to Hear Yours!

  1. thoams dit :

    Merci Brice de ne pas avoir fait la même « erreur » que les autres médias qui ont traduit par « boucle-la » ou « ferme-la », démontrant leur ignorance crasse de l’espagnol… après les pseudos insultes du sélectionneur (certes, pas joli joli de traiter T. Henry de merde… mais traduire « negro » par « nègre » était une belle connerie), je propose des stages de langue obligatoires !

  2. Brice dit :

    De rien thoams :)

    J’ai tout de même arreté l’espagnol en terminal :D

  3. Juan Carlos de Nadal y Ferrero dit :

    Por qué no te callas tambien Briko ?

    LOL

  4. vivou dit :

    que peut on faire avec des futures dictateurs comme Chavez amis de Fidel Castro ou Mahmoud Ahmadinejad qui sont les pionniers de la dictature et de veritables violeurs de libertés?Alors qu’il loue le systeme social Biélorusse ,un des plus controversés par amnesty international,il se porte comme défenseur des opprimés…bel exemple!!

  5. DABADIE Brigitte dit :

    Je souhaiterais faire un courrier à sa majesté le Roi Juan Carlos car je dois me rendre en Espagne prochainement.
    Pouvez-vous, svp, me faire parvenir son adresse.
    Je vous en remercie

  6. Revolution Minos dit :

    @ Vivou,
    Nous sommes dans un monde ou nos dirigeants passent leur temps à manipuler les esprits faibles dans ton genre…
    « des futures dictateurs comme Chavez amis de Fidel Castro ou Mahmoud Ahmadinejad qui sont les pionniers de la dictature et de veritables violeurs de libertés? »
    Cette phrase creuse et stupide montre qu’ils y réussissent très bien !
    Que sais tu de ces régimes que tu qualifies de « dictatoriaux » ?
    Tu en sais ce que l’on a bien voulu t’en dire !
    Et la réalité est bien loin de ce tas de conneries..
    Ces gens sont qualifiés de « dictateurs, de terroristes, de voleurs et j’en passe par ceux qui veulent imposer un « nouvel ordre mondial » et tentent de l’imposer aux peuples de la terre, mais tous ne veulent pas rendre des comptes à ces criminels de guerre que sont Obama, Sarkozy et leurs complices dans cette croisade d’un autre age…
    Si tu veux faire un décompte des morts que l’on doit à ces « dictateurs », puis ensuite, celui des morts que l’on doit à notre « Prix Nobel de la Paix » de pacotille, tu t’apercevras très vite que le fascisme, la dictature, la privation des libertés, la disparition des droits sociaux, la torture, la répression, etc… ne sont pas l’exclusivité des dirigeants dont tu parles.
    Lis, écoute ( et pas que les voix qui t’endoctrinent !), et commence à penser par toi même, ça nous évitera à l’avenir de lire ces commentaires débiles.

Laissez un commentaire Here's Your Chance to Be Heard!